Le projet : un centre d'écologie globale



Comme beaucoup aujourd'hui, nous faisons le constat des dégâts causés par la rupture de l’homme avec la terre à laquelle il doit la vie : la qualité de l’alimentation, de la santé, de l’habitat, l’autonomie de nos territoires et la qualité du lien social sont étroitement dépendants à notre lien avec la terre.

 

Epris de la nature, de simplicité et de convivialité, nous désirons contribuer à créer ou recréer des manières de vivre respectueuses des êtres humains et de la planète, participer à la reconstitution d'un tissus local vivant, ancré sur une terre et en relation avec tous ceux qui oeuvrent à leur manière ou aspirent à cette revitalisation.

 

Un centre d'écologie globale : un lieu pour créer des liens

 

Pour favoriser cette reconnexion à laquelle nous aspirons pour nous-mêmes et pour nos contemporains, nous désirons créer un lieu vivant où les personnes puissent trouver des produits de qualité pour se nourrir, mais aussi une inspiration et du ressourcement à travers la beauté du lieu, la participation à la vie de la ferme et des rencontres conviviales. Maintenant que l'activité agricole est solidement installée, nous proposons des initiations au maraîchage biologique, des chantiers participatifs d'écoconstruction et des formations à l'écologie relationnelle.

 

A terme, la construction de bâtiments en bois-paille-terre permettra de développer l'accueil d'autres activités pédagogiques à la ferme.


VIDEO

De l'écologie environnementale à l'écologie intérieure : comment se relier au vivant ?

Conférence-débat de Rédouane Saloul et Isabelle Desplats le 29 juillet 2015 lors des journées Convivencia à Saint Jean de Fos (34) sur le thème "L'homme, la terre et les sociétés de demain".